Culture Agencement
login             Culture Agencement  La vraie richesse est intérieure

    Informations - Analyses - Tendances - Innovations





Cliquer sur les logos pour en savoir plus







 Retour...



 

Enseignements et opportunités de la crise du Covid 

Pour Éric Tiberghien, gérant de Salice France, il y a deux façons d’aborder la période que nous traversons actuellement, dans le regard que nous lui portons comme dans nos réactions. Nouvelles technologies de communication et accélération d’une évolution engagée sont l’alpha et l’oméga de l’adaptation à la nouvelle donne favorable.

 

Culture Agencement : Quels enseignements avez-vous tirés du premier confinement au printemps et avec quelles mesures concrètes pour traverser le deuxième qui a débuté il y a deux semaines ?

Éric Tiberghien : « Comme pour toute crise, il y a deux façons d’aborder celle de la pandémie du covid-19 que nous traversons actuellement. On peut la subir et être victime de ses effets en restant passif, en attendant qu'elle passe. On peut aussi au contraire la considérer comme une phase de transformation profonde de la société et œuvrer alors pour être acteur de ces changements. C'est l'attitude que Salice a décidé d'adopter, en s’adaptant aux nouvelles conditions du marché afin de progresser, non seulement aujourd'hui mais aussi à moyen et long terme. Cela passe bien sûr par le respect des mesures sanitaires et le maintien de notre activité industrielle et commerciale pour servir au mieux nos clients. Mais, au-delà de ces impératifs éprouvés, nous nous sommes pleinement inscrits dans les nouveaux moyens de communication sensibles à divers niveaux. En interne, nous avons développé les réunions virtuelles sur Internet avec les équipes commerciales partout en France, car elles renforcent les liens efficaces au sein de notre entreprise, en dépit de la baisse forcée de réunions au siège et au show-room de la filiale à Antibes. En externe, nous avons aussi amélioré la qualité et la fréquence de nos échanges avec nos clients, notamment au travers de nos réseaux sociaux et professionnels sur Internet, en leur laissant des espaces d'expression et d'inspiration. Nous avons ainsi réalisé que nous n’utilisions pas suffisamment ces outils modernes de créativité et de formation auparavant. Nous continuerons donc à procéder de cette manière lorsque la crise sera terminée, l’emploi de ces technologies innovantes venant en complément de notre travail en présentiel.       

 

Culture Agencement : Et quelles évolutions avez-vous constatées chez les particuliers qui sont les utilisateurs finaux de vos produits ?

Éric Tiberghien : Le confinement a modifié considérablement leur mode de vie et l'approche concrète de leur habitat. Ainsi veulent-ils disposer aujourd'hui de lieux de vie qui ne soient plus dédiés à une seule fonction, mais deviennent véritablement modulaires. Par exemple, l’ensemble de la cuisine ouverte sur le salon doit aussi pouvoir intégrer un bureau leur permettant d'assurer leur télétravail, formule usitée aujourd’hui et qui va se pérenniser. Cette évolution nous pousse à développer plus encore les solutions adaptées que nous avions déjà lancées sur le marché, telles que nos portes escamotables Exedra commercialisées depuis fin 2017 et permettant de compartimenter les espaces de vie polyvalents selon les besoins de chacun. En réalité, le confinement ne nous a pas ouvert les yeux sur cette évolution, mais il a confirmé que Salice était déjà sur la bonne voie, nous motivant davantage encore à la poursuivre. C'est pourquoi nous allons prochainement lancer la nouvelle génération de portes doubles escamotables Exedra. De même, nous sommes actuellement débordés par les projets d'aménagement de l'habitat avec notre gamme Excessories et nos systèmes coplanaires Slider. Pour l'heure, le deuxième confinement n’a non seulement pas freiné notre activité, mais l’a même augmentée. L'un des principaux enseignements, ô combien positif, du premier confinement au printemps dernier, a été la meilleure considération accordée par les particuliers à la qualité de leur logement, avec la volonté concrétisée d'investir pour en améliorer la fonctionnalité et l'esthétique. Cette orientation de marché continue à profiter à l'ensemble de notre filière. »

 

Propos recueillis par J.A   

 



Cliquer sur les logos pour en savoir plus