Culture Agencement
login             Culture Agencement  La vraie richesse est intérieure

    Informations - Analyses - Tendances - Innovations





Cliquer sur les logos pour en savoir plus







 Retour...



 

Hettich : s’adapter à chacun pour la réussite de tous

Chaque crise nécessite des facultés d’adaptation pour y survivre. Mais contrairement au principe de l’évolution des espèces de Darwin, il faudra que les plus forts soient solidaires des moins résistants pour que l’ensemble de la filière de l’aménagement de l’habitat retrouve son dynamisme. Le contexte y est favorable, comme l’explique Jean-Luc Fuchs, gérant de la filiale française de l’équipementier allemand.  

 

Culture Agencement : Quelles mesures avez-vous mis en œuvre pendant le confinement en France du 17 mars au 11 mai ?

Jean-Luc Fuchs : « La sécurité des salariés a toujours été une priorité chez Hettich, tant à la maison mère en Allemagne que dans notre filiale française. C'est pourquoi, dès l'apparition de l'épidémie du Covid-19 et avant même le décret du confinement en France, nous avons pris des mesures nécessaires telles que l'emploi de gel désinfectant, le respect des distances physiques et le recours au télétravail. Nous étions donc prêts le 17 mars et chez Hettich France deux personnes ont maintenu la permanence dans nos locaux. En Allemagne, la production ne s'est jamais arrêtée, la baisse d'activité ayant été compensée par le recours au chômage partiel. Cela dit, cette baisse n'a pas été très forte, la Westphalie, région où notre siège et nos sites sont implantés, étant relativement peu touchée par l'épidémie. Nous nous sommes donc adaptés jour après jour aux besoins précis de chacun de nos clients, les usines de fabrication de cuisines allemandes continuant elles aussi à fonctionner. De notre côté de la frontière, les industriels français ont en revanche été contraints de cesser leurs activités et, de fait, les contacts ont été interrompus avec la moitié d'entre eux, l’autre moitié conservant comme nous une permanence par laquelle nous avons maintenu nos échanges téléphoniques et par Internet. Nombre de nos revendeurs ont aussi mis en œuvre un service de drive pour les artisans agenceurs et les cuisinistes, afin de leur permettre de terminer des chantiers engagés.

 

Culture Agencement : Le confinement a pris fin le 11 mai et avec lui a débuté la reprise d'activité pour de nombreux secteurs en France, dont celui de l'aménagement de l'habitat. Comment la société Hettich a-t-elle accompagné cette nouvelle phase pour sa propre activité et celle de ses clients ?  

Jean-Luc Fuchs : Nous avons répondu de manière plus précise et réactive encore à l'évolution des besoins de chacun de nos clients, quelle que soit leur taille, en termes de commandes et de livraisons. Nous nous sommes adaptés à leur agenda de reprise et à leurs problématiques du moment, afin d’y apporter les solutions les plus efficaces. Il faut toutefois tenir compte du fait que ce ne sont pas les industriels ou les artisans qui décident de la force et de la vitesse de cette reprise, mais les consommateurs. Il appartient donc à l'ensemble de notre filière de soutenir au mieux les distributeurs de cuisines et d’autres meubles et systèmes d'agencement dans l'habitat.

 

Culture Agencement : Nombre d'observateurs et d’acteurs du secteur de l'aménagement de l'habitat ont noté une certaine sérénité dans la filière pendant le confinement et au moment de la reprise d'activité qui était attendue ardemment. Comment expliquez-vous cette forme de sagesse ou à défaut d'attentisme ?

Jean-Luc Fuchs : Nous venons de traverser une période inédite de confinement quasiment partout sur la planète. Dans ce malheur, il y a toutefois le fait positif que tous les pays et tous les secteurs d'activité ont été impactés et, donc, qu'aucun d'entre eux a été plus lésé que les autres. La reprise se fait donc à pied d'égalité pour tous les acteurs, ce qui peut expliquer cette attitude relative. De plus, depuis le déconfinement, on assiste à deux phénomènes positifs. Le premier est le retour assez important des consommateurs dans les magasins, et le deuxième est la bonne mise en œuvre des mesures barrière dans ces mêmes points de vente, ce qui a tendance à rassurer la clientèle et donc à créer un climat propice à la consommation. On peut ainsi espérer que se produise un rattrapage de l'activité économique d’ici la fin de l’année, et ceci particulièrement dans les secteurs de la cuisine équipée et de l'aménagement de l'habitat. Durant le confinement en effet, les gens ont, d’une part, pris ou repris goût aux préparations culinaire et à la dégustation de plats faits maison, et, d'autre part, ils ont renoué avec leur intérieur domestique. Chez Hettich France, nous espérons retrouver le dynamisme d’avant le confinement, le premier trimestre 2020 s’étant inscrit dans la même vigueur que l'ensemble de l'année dernière qui s'était soldée par une hausse de 14 % de notre chiffre d'affaires. Nous allons tous devoir apprendre à vivre avec ce virus, mais avec de la discipline et de l'enthousiasme solidaire dans l'ensemble de la filière, nous parviendrons à renouer avec la croissance. L'évolution pourrait en revanche être négative dans les mois à venir si nous devions subir une guerre des prix entre les différents acteurs du marché. Celle-ci serait une mauvaise solution éphémère à la situation actuelle et elle aurait des conséquences néfastes à moyen terme. Puisque les médias ont relayé le fait que les Français sont revenus à des valeurs fortes et durables, il est plus que jamais judicieux et nécessaire de leur proposer des solutions ergonomiques et qualitative d’aménagement de leur habitat, dans la cuisine comme dans les autres pièces. Avec le développement du télétravail et la crainte d'un nouveau confinement dans les années à venir, ils auront aussi peut-être davantage besoin de mobiliers multifonctionnels et générant des gains de place avec l’application du concept home office. C'est ce que nous avions présenté l'année dernière lors du salon Interzum à Cologne, mais aussi en février à Eurobois de Lyon avec le VerticoSynchro. » 

 

Propos recueillis par J.A



Cliquer sur les logos pour en savoir plus